Imprimer ceci Page

Mon seul bonheur : Sa présence

dieuProblemes

La présence de Dieu dans ma vie est toujours ce qui m’a gardé dans les pires moments…

La protection et l’amour de Dieu pour nous, c’est que même dans les pires moments de notre vie Il est là, Il contrôle les événements, les personnes, les épreuves, les souffrances, de telle manière que nous soyions fortifiés intérieurement et que nous nous attachions davantage à Lui, sans nous laisser totalement abattre.C’est ce que j’ai pu expérimenter tellement souvent !

A de nombreux hommes qui le servaient et craignaient les événements à venir, Dieu a annoncé Sa présence comme le seul recours, la seule solution à certaines difficultés, épreuves et souffrances qu’ils traversaient.

Jacob : « Séjourne dans ce pays-ci: je serai avec toi, et je te bénirai, car je donnerai toutes ces contrées à toi et à ta postérité, et je tiendrai le serment que j’ai fait à Abraham, ton père. » (Genèse 26:3)

Moïse : Dieu dit: « Je serai avec toi; et ceci sera pour toi le signe que c’est moi qui t’envoie: quand tu auras fait sortir d’Egypte le peuple, vous servirez Dieu sur cette montagne ». (Exode 3:12)

Josué : « Nul ne tiendra devant toi, tant que tu vivras. Je serai avec toi, comme j’ai été avec Moïse; je ne te délaisserai point, je ne t’abandonnerai point. »( Josué 1:5)

Gédéon : L’Eternel lui dit: « Mais je serai avec toi, et tu battras Madian comme un seul homme. » (Juges 6:16)

Jéroboam : « Si tu obéis à tout ce que je t’ordonnerai, si tu marches dans mes voies et si tu fais ce qui est droit à mes yeux, en observant mes lois et mes commandements, comme l’a fait David, mon serviteur, je serai avec toi, je te bâtirai une maison stable, comme j’en ai bâti une à David, et je te donnerai Israël. » (1 Rois 11:38)

Israël : « Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; et les fleuves, ils ne te submergeront point; si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, et la flamme ne t’embrasera pas. » (Esaïe 43:2)

Jérémie : « Pourquoi ma souffrance est-elle continuelle? Pourquoi ma plaie est-elle douloureuse, et ne veut-elle pas se guérir? Serais-tu pour moi comme une source trompeuse, comme une eau dont on n’est pas sûr? » … « Je te rendrai pour ce peuple comme une forte muraille d’airain; ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas; car je serai avec toi pour te sauver et te délivrer, dit l’Eternel. » (Jérémie 15: 18 et 20)

Paul : « Car je suis avec toi, et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal: parle, car j’ai un peuple nombreux dans cette ville. » (Actes 18:10)

Dieu veut habituer Ses enfants à s’appuyer d’abord sur Sa présence effective, comme étant le garant de la réussite de leur traversée victorieuse de l’épreuve. Il veut les habituer à « pratiquer la présence de Dieu ». Nous les parents, découvrons ce même processus lorsqu’il est vécu par nos enfants en bas âge : si nous quittons la pièce où ils se trouvent, ils se mettent à pleurer et à hurler ; mais dès que nous réapparaissons, ils nous fixent du regard et manifestent leur joie de rester près de nous. Notre présence en tant que parents leur suffit pour penser qu’ils sont protégés et en sécurité, elle les contente et les apaise. Nous pouvons établir le même parallèle entre Dieu notre Père et nous : Sa simple présence nous sécurise et nous fait garder la sérénité malgré l’épreuve !

« S’il est vrai que Dieu permet à ses enfants d’entrer dans la fournaise ardente, c’est parce qu’Il sera lui-même dans la fournaise ardente avec eux. » (Charles H. Spurgeon)


Dieu veut faire grandir notre foi et notre endurance

Nous sommes en 603 avant Jésus-Christ. Daniel[1], prophète juif qui vivait à la cour de Babylone, avait en lui un esprit supérieur, et le roi Nebucadnetsar pensait à l’établir sur tout le royaume. Il était un homme fidèle, on n’apercevait chez lui ni faute, ni rien de mauvais. Une centaine de chefs et de satrapes de son entourage proche, jaloux et donc désireux de le tuer, cherchèrent alors une occasion de l’accuser « dans la loi de son Dieu ». Alors Daniel fut jeté vivant dans la fosse aux lions (vivants eux aussi…), pour le seul motif qu’il priait trois fois par jour, fidèlement.

Nous pourrions nous poser la question : « Mais pourquoi Daniel fut-il accusé au seul motif de son obéissance, et pourquoi Dieu ne l’a t-il pas défendu aussitôt en mettant un rempart entre lui et ses ennemis, puisque Sa Parole était bafouée ? pourquoi Dieu n’a t-Il pas empêché que Daniel soit jeté dans la fosse aux lions ? ». Dieu aurait pu en effet lui éviter cela. Mais Dieu avait en vue quelque chose de meilleur : il voulait faire grandir la foi de Daniel en lui faisant passer la nuit avec les lions, dans « l’Hôtel de la Fosse ». Dieu voulait former Daniel à ne plus avoir peur des lions, des ennemis, des adversaires, des situations contraires. Il voulait faire grandir sa foi et son endurance, et démontrer Sa puissance, en prouvant à la terre entière qu’Il est le seul vrai Dieu[2].

« Alors le roi donna l’ordre qu’on amenât Daniel, et qu’on le jetât dans la fosse aux lions. Le roi prit la parole et dit à Daniel: Puisse ton Dieu, que tu sers avec persévérance, te délivrer! (Daniel 6:16)

« Le roi se leva au point du jour, avec l’aurore, et il alla précipitamment à la fosse aux lions. En s’approchant de la fosse, il appela Daniel d’une voix triste. Le roi prit la parole et dit à Daniel: Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu, que tu sers avec persévérance, a-t-il pu te délivrer des lions? Et Daniel dit au roi: Roi, vis éternellement ! Mon Dieu a envoyé son ange et fermé la gueule des lions, qui ne m’ont fait aucun mal, parce que j’ai été trouvé innocent devant lui; et devant toi non plus, ô roi, je n’ai rien fait de mauvais. Alors le roi fut très joyeux, et il ordonna qu’on fît sortir Daniel de la fosse. Daniel fut retiré de la fosse, et on ne trouva sur lui aucune blessure, parce qu’il avait eu confiance en son Dieu. Le roi ordonna que ces hommes qui avaient accusé Daniel fussent amenés et jetés dans la fosse aux lions, eux, leurs enfants et leurs femmes; et avant qu’ils fussent parvenus au fond de la fosse, les lions les saisirent et brisèrent tous leurs os. » (Daniel 6:19 à 24)

Les lions, en présence de Daniel, se firent doux et pacifiques, car Dieu était avec Daniel dans la fosse. Les premières minutes de son séjour parmi les lions, Daniel a dû les passer à claquer des dents, et à trembler de tout son corps… puis, les heures ont passé, et il a appris à rester serein en leur compagnie. Dieu l’a aidé à le faire, Il lui en a donné la force, la grâce. « On ne trouva sur lui aucune blessure, car il avait eu confiance en son Dieu ». Et quelques heures après que Daniel soit sorti de la fosse en vainqueur, ces mêmes lions se jetèrent sur les ennemis de Daniel qui venaient d’y être précipités par le roi. Les lions les déchirèrent immédiatement.

Ainsi, par séquences, Dieu peut permettre que nous ne soyons que partiellement délivrés de nos ennemis[3], ou de tout ce qui nous fait souffrir et nous fait peur : Il a un but caché, c’est de nous montrer ensuite Sa protection, Son action soudaine et miraculeuse, Sa présence au beau milieu de la fournaise de l’épreuve[4]. Il veut nous rendre spirituellement plus forts et confiants pour l’avenir, afin que nous sachions affronter avec assurance les épreuves qui suivront, et enseigner aux autres à le faire.

——————————————————————————–

[1] lire son histoire dans le Livre de Daniel.

[2] et en effet, suite à cet événement, toute la terre sera évangélisée : lire Daniel 6 : 25 à 27

[3] lire le récit de la mort et de la résurrection de Lazare (Jean 11:37) « Et quelques-uns d’entre eux dirent: Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas faire aussi que Lazare ne mourût point ? »

[4] lire encore à ce sujet le séjour des trois compagnons de Daniel dans la fournaise : il y avait un quatrième homme, Jésus… au milieu des flammes qui ne les ont aucunement brûlés : Daniel 3 : 23 à 25

Lien Permanent pour cet article : http://philippe-auzenet.com/mon-seul-bonheur-sa-presence/