Imprimer ceci Page

Les citations qui me font réfléchir

2plume

Voici les citations qui m’ont beaucoup fait réfléchir sur ma vie…

Bonne lecture ! J’espère qu’elles pourront vous aider…

« Le sculpteur ne fabrique pas une sculpture, il enlève ce qui la cachait »   (Paul Claudel) 

« Nulle pierre ne peut être polie sans friction. Nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve. » (Confucius) 

« Quand Dieu efface, c’est qu’Il va écrire quelque chose. » (Bossuet) 

« Dieu permet la tempête pour démonter qu’Il est le seul abri. » (Anonyme) 

« Il s’agit de transformer les obstacles que nous rencontrons en points de départ. »  (Martin Luther King) 

« Toutes les batailles de la vie nous enseignent quelque chose, même celles que nous perdons. » (Paulo Coelho) 

« L’enfer, c’est d’avoir perdu l’espoir. »  (Joseph Cronin) 

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort. » (Charles de Gaulle) 

« Dieu n’est pas venu supprimer la souffrance. Il n’est même pas venu pour l’expliquer. Il est venu pour la remplir de Sa présence. »   (Paul Claudel)

 « Quand la Providence prend tout, c’est pour se donner elle-même. »  (Léon Bloy)

« Le malheur fait dans certaines âmes un vaste désert où retentit la voix de Dieu »  (Honoré de Balzac)

« Si Dieu te semble très loin… devine qui s’est éloigné… » (Auteur inconnu)

« La prière est la clef du matin et le verrou du soir » (Gandhi)

« Je ne suis que le petit crayon dans la main de Dieu. Priez pour que ce petit crayon n’écrive pas trop mal l’œuvre de Dieu…  (Mère Térésa)

« Ceux qui bénissent Dieu dans leurs épreuves seront bénis de Dieu par leurs épreuves »    (Auteur inconnu)

« Les ténèbres ne peuvent chasser la lumière. Elles peuvent seulement la faire briller plus fort. » (Anonyme)

« Dieu a les deux bras étendus. L’un est assez fort pour entourer de justice, l’autre assez doux pour nous entourer de grâce. » (Martin Luther King)

« Dieu ne peut pas faire d’erreur »  (Michel Renevier)

« Les chrétiens sont comme des clous, plus vous tapez dessus, plus ils vont en profondeur. » (un pasteur Roumain)

« Plus le chemin est étroit, plus le secours de Dieu est sans limite. » (Mehdi Dibaj)

« Le lieu le plus sûr sur terre se situe au centre de la volonté de Dieu ; le lieu le plus dangereux est en dehors de cette volonté. » (Corrie Ten Boom)

“La vraie foi a besoin de conditions favorables -je dis bien favorables- de persécution et d’épreuves. » (Andrès Noriega)

« Les mauvais yeux voient les ennemis, les difficultés, les menaces et les dangers ; les bons yeux voient plus que cela : ils voient le Dieu Tout-Puissant. » (Joseph Ton)

« Lorsque vous voyez Dieu dans toute sa grandeur, même les géants ressemblent à des fourmis. » (Anonyme)

« Quand les choses allèrent vraiment mal, Moïse écouta la voix de Dieu, étendit le bras au dessus de la mer, et l’impasse se transforma en une vaste avenue. » (Antonion Garrido)

« S’il est vrai que Dieu permet à ses enfants d’entrer dans la fournaise ardente, c’est parce qu’Il sera lui-même dans la fournaise ardente avec eux. » (Charles H. Spurgeon)

« Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. » (Gandhi)

« Dans l’adversité, les liens les plus fragiles acquièrent la solidité de l’acier ; un malheur qui s’abat sur une famille, sur une collectivité, opère une cohésion immédiate et totale, ou alors, l’organisme est pourri jusque dans ses racines et condamné irrémédiablement. »  (Jacques Castelnau)

« Celui qui commande la mer, commande toutes choses »  (Thémistocle)

« Notre plus grande gloire n’est pas de ne pas tomber, mais de nous relever chaque fois que nous tombons »  (Confucius)

« La vraie faute, est celle que l’on ne corrige pas. » (Confucius)

« Une joie partagée est une double joie, et une peine partagée est une demie-peine »  (G. Lebacqz)

« Le bonheur est quelque chose qui se multiplie quand il se divise. » (Paulo Coelho)

« Un bon vivant se débarrasse du superflu : la pensée et le cœur »  (J. Cardonne)

« Il faut laisser les choses basses mourir de leur propre poison » (V. Giscard d’Estaing)

« Ils ont raison, parce qu’ils sont les plus nombreux… » (Coluche)

« Ce sont des lions et nous sommes une puce. C’est pourquoi nous sommes plus forts qu’eux ; car une puce peut mordre un lion, mais un lion ne peut mordre une puce… »   (Abbé Pierre)

« Tout imbécile peut trouver un passage dans les Ecritures pour étayer ses erreurs de jugement »  (Shakespeare)

« Qui élargit son cœur, rétrécit sa bouche » (proverbe chinois)

« Mieux vaut bâtir dans l’imparfait que démolir au nom du parfait » (J. Pohl)

 « Il vaut mieux avoir une méthode mauvaise plutôt que n’en avoir aucune. » (Charles de Gaulle)

« Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens beaucoup plus sévères, qui ne font rien. » (J. Claretie)

« Il n’y a qu’une seule façon d’apprendre, c’est par l’action. » (Paulo Coelho)

« Le passé est soldé, le présent vous échappe, soyez à l’avenir… » (G. de Lévis)

« Le rôle d’un ami, c’est de se trouver à côté de vous quand vous êtes dans l’erreur, puisque tout le monde sera à côté de vous lorsque vous aurez raison. »  ( Mark Twain)

« Un homme vaut réellement ce qu’il vaut aux yeux de Dieu, et rien de plus. » (St François de Sales)

« La joie intérieure réside au plus intime de l’âme, on peut aussi bien la posséder dans une obscure prison que dans un palais » (Thérèse de Lisieux)

« L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit. » (Gandhi)

« La peur est souvent un plus grand mal que le mal lui-même »  (St François de Sales)

« Si c’est un souci que vous voulez écarter, sachez que ce souci a été choisi par vous plus qu’il ne vous a été imposé. Si c’est une crainte que vous voulez chasser, je vous dis que le siège de cette crainte est dans votre cœur et non dans la main de celui que vous craignez. »  (Khalil Gibran)

« Le commencement de l’inquiétude est la fin de la foi, et le commencement de la foi est la fin de l’inquiétude »  (Georges Müller)

« Les étoiles brillent tout le temps, mais nous ne les voyons souvent pas avant qu’il fasse nuit. » (Earl Riney)

« Au lieu de maudire l’obscurité, allumez une bougie… » (proverbe chinois)

« Dieu ne dépose pas un fardeau sur notre dos pour nous briser la nuque, mais pour nous faire mettre à genoux. » (Anonyme)

« Le courage est la peur qui fait ses prières. » (Paulo Coelho)

« Le Seigneur fait tomber la pluie sur le juste comme sur le méchant ; mais elle mouille davantage le juste, car le méchant a volé à celui-ci son parapluie ! »  (vieux proverbe anglais)

« Les épreuves augmentent notre stabilité en étendant nos racines en profondeur. » (Ghassan Khalaf)

« Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir. » (Jean Mermoz)  

« Serez-vous une graine stérile? Cela dépend de votre fidélité à la lumière que vous avez reçue.» (O. Chambers)

« La plupart des gens sont dérangés par les passages dans les Écritures qu’ils ne comprennent pas; mais pour moi, j’ai toujours remarqué que les passages qui me troublent le plus sont ceux que je comprends». (Mark Twain)         

« Bonjour c’est Dieu! Je vais m’occuper de tous tes problèmes aujourd’hui. Je n’aurai pas besoin de ton aide. Alors passe une bonne journée! Je t’aime!» (Inconnu)

“Il faut souffrir pour comprendre la souffrance.”   Albertine Hallé  (Extrait de La vallée des blés d’or)

“Tous nos actes visent à écarter de nous la souffrance et la peur.”    Épicure (Philosophe grec – Extrait de Lettre à Ménécée)

“La souffrance est un bon professeur.”    Eric Neuhoff  (Écrivain français – Extrait de Un bien fou)

“C’est par la souffrance que l’on grandit le plus.”  (André Mathieu)

“La souffrance est un correctif qui met en lumière la leçon que nous n’aurions pas comprise par d’autres moyens et elle ne peut jamais être éliminée, tant que cette leçon n’a pas été apprise.”  Edward Bach (Philosophe allemand)

“La souffrance d’autrui, même lorsqu’on connaît la cause, est une porte verrouillée de l’intérieur contre laquelle on ne peut que frapper discrètement pour que l’autre sache qu’il n’est pas seul.”

(Yvon Rivard)

 “Le bonheur ? Il est partout, quand on le cherche avec les yeux de la foi ; il est même dans la souffrance.”

  (J.-B. Caouette)  

“On ne souffre pas seul, on souffre toujours avec ceux qui souffrent à cause de votre souffrance.”

(Elie Wiesel – Auteur américain – Nobel de la paix 1986)

 “Le violent est un blessé qui ne supporte pas la solitude de ses souffrances.”

(Serge Bouchard -Anthropologue québécois

 La joie est tributaire de la souffrance. La souffrance est partie essentielle de la joie. Quand nous avons faim, songez comme la nourriture nous paraît bonne !”  (Graham Greene – Ecrivain anglais)

  “Si la souffrance contraint à la créativité, cela ne signifie pas qu’il faille être contraint à la souffrance pour devenir créatif.”

(Boris Cyrulnik – Neurologue, psychiatre et psychanalyste français – Extrait de la revue Le Monde de l’éducation – Mai 2001)

 Considérez les occasions où votre chagrin et votre colère vous ont causé plus de souffrances que les faits eux-mêmes.”

  (Marc Aurèle – Empereur romain)

“Il n’est guère de souffrance dont vous ne puissiez émousser la pointe, en imaginant combien elle pourrait être pire.” H. de Montherlant – Écrivain français)

“Ce qui est liqueur mortelle pour les autres, le chrétien peut le dominer, et se l’assimiler, de manière à en tirer un surcroît de vie.”  (Pierre Teilhard de Chardin – in : Écrits du temps de la guerre : la foi qui opère)

 ”L’histoire des saints, et plus généralement de tous les personnages remarquables par leur intelligence ou leur bonté, est pleine de ces cas où nous voyons l’homme sortir agrandi, trempé, renouvelé, d’une épreuve, ou même d’une chute, qui paraissaient devoir le diminuer ou l’abattre pour toujours. L’insuccès, alors, joue pour nous le rôle du gouvernail de profondeur pour l’avion, ou encore, si l’on préfère, du sécateur pour la plante. Il canalise notre sève intérieure, il dégage les composantes les plus pures de notre être, de manière à nous faire jaillir plus haut et plus droit. La déchéance, même morale, se change ainsi en une réussite.” (Pierre Teilhard de Chardin – in : Le milieu divin – Œuvres, tome 4)

  « L’homme mûr n’en voudra jamais à la vie, car à travers son non-sens extrême, il y découvre un sens plus profond. Il accepte avec le sourire ce qui le contrarie, et la fermeté de son âme lui donne la force de transformer l’existence, grâce à l’expérience de l’Être. » (K. Graf Durckheim) 

 “La souffrance est le chemin qui conduit à la communion avec Dieu. La Croix est comme la noix : l’écorce en est amère, mais le fruit excellent.” (Sadou Sundar Singh)

  ”Les souffrances sont les préparatifs de la grâce.” (R. Wolff )

  ”La souffrance est le chemin nécessaire qui nous conduit vers le réparateur des brèches.” (R. Wolff)

 “Dieu n’est pas venu supprimer la souffrance. Il n’est pas même venu pour l’expliquer. Il est venu pour la remplir de sa présence. (Paul Claudel)

 ”L’épreuve est un rappel à l’ordre pour un retour à l’ordre.” (Maurice Ray)

 “Le vainqueur, c’est celui qui sait traverser la souffrance, et dire ensuite : « Seigneur, Tu es toujours mon maître »” (Michel Renevier)

 “Ce sont les difficultés qui mettent en lumière la valeur d’un homme” (Louis Adolphe Thiers)

  ”Le moindre accident de la vie porte en lui la semence d’un grand événement intérieur.” (Maurice Maeterlinck)

  ”Entreprendre est facile, c’est durer qui compte. Il est difficile de poursuivre quand la flamme retombe. Alors, remplace la flamme de ton enthousiasme par le feu de ta volonté. Et tu acquerras un certain équilibre.” (Auteur inconnu)

 “Le vieillard n’est pas un mortel qui finit. C’est un immortel qui commence.” (Mgr Baunard)

 “Dieu fait servir les vents contraires pour nous conduire jusqu’au port” (Charles de Foucault)

 “La mesure de l’Amour, c’est d’aimer sans mesure” (St Augustin)

“Il y a dans le cœur de chaque homme un vide en forme de Dieu” (St Augustin)

 “Seule est perdue la bataille que l’on abandonne” (Dietrich Bonhoeffer)

 “Une vocation religieuse authentique n’est pas ressentie comme la conséquence d’un choix, mais comme une réponse à l’appel de Dieu” (André Malraux)

 “Nous passons une grande partie de notre vie à nous laisser repêcher par Dieu” (Julien Green)

 “Le hasard, c’est peut-être le pseudonyme de Dieu, quand il ne veut pas signer” (Théophile Gautier)

 “L’homme absurde est celui qui ne change jamais” (Georges Clémenceau)

 “Je n’ai pas converti les gens, j’ai enlevé les obstacles qui s’opposaient à la conversion. Ce n’est qu’un modeste travail préparatoire et le Seigneur se charge du reste, c’est à dire tout.” (Maurice Clavel)

“Prier comme si tout dépendait de Dieu. Agir comme si tout dépendait de nous.” (Gilbert Keith Chesterton)

 “Il vaut mieux attraper un torticolis en visant trop haut, que de devenir voûté en regardant trop bas…” (Jacques Chancel)

 “J’aime, donc je suis. Voilà mon commencement et ma fin – tant pis pour Descartes ! – Dès que je cesse d’aimer, je cesse d’être : je parais seulement ; je deviens double ; j’en souffre, j’en suis humilié.” (Gilbert Cesbron)

 “Le diable peut citer l’Ecriture pour ses desseins.” (William Shakespeare)

 “La souffrance est encore pire dans le noir : on ne peut poser les yeux sur rien.” (Graham Greene)

 “Considérez les occasions où votre chagrin et votre colère vous ont causé plus de souffrances que les faits eux-mêmes.”

(Marc Aurèle – Empereur romain)

 Ceux qui ont souffert, l’éventualité de la souffrance les fait souffrir autant que la douleur même. (Sénèque – Epîtres, LXXIV)

 Heureux les affligés, car ils seront consolés. (Jésus – Evangile de Matthieu 5 : 4)

 Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie. (Jésus – Evangile de Luc 6 : 21)

 Ce sont les difficultés qui mettent en lumière la valeur d’un homme (Louis-Adolphe Thiers)

 Qui est capable d’accepter la souffrance, qui la supporte avec patience, la souffrance le rendra plus mûr. (Peter Henrici )

 Les obstacles obligent l’homme à s’élever. (Henri Lacordaire)

 La souffrance est le fil dont l’étoffe de la joie est tissée. (Henri de Lubac)

 Les plaintes de la souffrance sont à l’origine du langage (Raymond Queneau)

 A raconter ses maux souvent on les soulage.(Pierre Corneille)

 Le travail est partout et la souffrance partout : seulement il y a des travaux stériles et des travaux féconds, des souffrances infâmes et des souffrances glorieuses. (Félicité de La Mennais)

 Celui à qui la souffrance est épargnée doit se sentir appelé à soulager celle des autres. (Albert Schweitzer)

 Il y a plus d’héroïsme à souffrir longtemps qu’à mourir vite. (Fernand Crommelynck)

 L’homme est un apprenti, la douleur est son maître, Et nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert. (Alfred de Musset)

 Il est des douleurs qui ne pleurent qu’à l’intérieur.

(Jean-Jacques Goldman – chanteur et parolier français – Extrait de la chanson Puisque tu pars)

 Le passage par un tunnel te fera gagner du temps, et t’évitera de te perdre dans la montagne. (Auteur inconnu)

 La porte de la Vérité a deux clefs: l’une s’appelle l’étude, l’autre la souffrance. (Victor Hugo)

 La souffrance est une route de vérité. (André Maurois)

 Ce que vaut un homme, jusqu’à quel point il est homme, c’est ce que l’on reconnaît à sa plus ou moins grande capacité de souffrir et de compatir. (Peter Henrici)

 La souffrance est en nous comme une semaille : par elle quelque chose entre en nous, sans nous, malgré nous ; recevons-le donc, avant même de savoir ce que c’est. (M. Blondel)

 La difficulté attire l’homme de caractère, car c’est en l’étreignant qu’il se réalise lui-même.

 (Charles de Gaulle – Extrait de ses Mémoires de guerre)

 Ce sont les épreuves qui nous révèlent. Elles nous mettent au défi de nous dépasser et de nous voir dans notre propre réalité.    (Anonyme)

 L’homme progresse tant qu’il accepte les épreuves.   (Anthony Lipsey)

 C’est dans l’épreuve, c’est dans la souffrance que se forme la sève robuste qui fait un peuple fort. (Laure Conan

 Confronté à une épreuve, l’homme ne dispose que de trois choix : 1) combattre ; 2) ne rien faire ; 3) fuir. (Henri Laborit – Biologiste français)

 A qui supporte vaillamment les pires épreuves et s’en sert pour se grandir moralement, Dieu donne parfois de bien grands bonheurs.  (Liliane Vien-Beaudet)

 Malgré les épreuves il faut continuer de sourire à la vie. Autrement, elle se fâche et coupe vite le courant à ceux qui ont cessé de croire en elle et de l’aimer dans la souffrance comme dans la joie. (Raymond Lecours)

 Quand Dieu veut délivrer de leurs tentations ses enfants, il ne leur enlève pas les épreuves, mais leur donne la patience de les supporter. (Saint Isaac Le Syrien – Extrait de Oeuvres spirituelles)

 Seul l’arbre qui a subi les assauts du vent est vraiment vigoureux, car c’est dans cette lutte que ses racines, mises à l’épreuve, se fortifient. (Sénèque- Philosophe latin)

 Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve. (Confucius – Philosophe, historien et homme d’Etat chinois)

 Un bonheur que rien n’a entamé succombe à la moindre atteinte ; mais quand on doit se battre contre les difficultés incessantes, on s’aguerrit dans l’épreuve, on résiste à n’importe quels maux, et même si l’on trébuche, on lutte encore à genoux. (SénèquePhilosophe latin)

 La foi ne se prouve pas, elle s’éprouve. Les croyants n’ont pas besoin de preuves, mais d’épreuves. (Maurice Chapelan  – Journaliste et romancier français)

 Une grande âme est au-dessus de l’injure, de l’injustice, de la douleur, de la moquerie; et elle serait invulnérable si elle ne souffrait par la compassion.    (Jean de La Bruyère)

 Dieu permet la tempête pour démonter qu’Il est le seul abri.  (Anonyme)

 Il ne faut pas que la souffrance abatte l’homme, mais qu’elle l’élève vers Dieu.  (Martin Luther )

 Dieu donne à ses meilleurs écoliers les leçons les plus difficiles. (Sénèque )

  Si tu presses une orange, tu obtiens du jus d’orange.

Si tu presses un citron, tu obtiens du jus de citron.

Mais si tu opprimes un chrétien, tu devrais voir Jésus-Christ… (Semences)

 Que chacun examine ses pensées, il les trouvera toutes occupées au passé ou à l’avenir. Nous ne pensons presque point au présent ; et, si nous y pensons, ce n’est que pour en prendre la lumière pour disposer de l’avenir. Le présent n’est jamais notre fin: le passé et le présent sont nos moyens; le seul avenir est notre fin. Ainsi nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre; et, nous disposant toujours à être heureux, il est inévitable que nous ne le soyons jamais. (Blaise Pascal)

 Plus les hommes s’éloignent de Dieu, plus ils avancent dans la connaissance des religions. (Emil Michel Cioran)Ne pensez-vous pas que Dieu doit souvent avoir envie de croire que l’homme n’existe pas ? (Albert Brie)

 Deux prisonniers, dans des cachots voisins, qui communiquent par des coups frappés contre le mur. Le mur est ce qui les sépare, mais aussi ce qui leur permet de communiquer. Ainsi nous et Dieu. Toute séparation est un lien.

(S. Weil)

 Dieu a créé l’homme à son image, dit la Bible ; les philosophes font

exactement le contraire en créant Dieu à la leur.

Je ne sais qui m’a mis au monde, ni ce que c’est que le monde, ni qui je suis moi-même; je suis dans une ignorance terrible de toutes choses; je ne sais ce que c’est que mon corps, que mes sens, que mon âme et cette partie même de moi qui pense ce que je dis, qui fait réflexion sur tout et sur elle-même, et ne se connaît non plus que le reste. Je vois ces effroyables espaces de l’univers qui m’enferment, et je me trouve attaché à un coin de cette vaste étendue, sans que je sache pourquoi je suis plutôt placé en ce

lieu qu’en un autre, ni pourquoi ce peu de temps qui m’est donné à vivre m’est assigné à ce point plutôt qu’à un autre de toute l’éternité qui m’a précédé et de toute celle qui me suit. Je ne vois que des infinités de toutes parts, qui m’enferment comme un atome et comme une ombre qui ne dure qu’un instant sans retour. Tout ce que je connais est que je dois bientôt mourir, mais ce que j’ignore le plus est cette mort même que je ne saurais éviter. (Blaise Pascal)

Ce que les hommes veulent en fait, ce n’est pas la connaissance, c’est la certitude. (Bertrand Russel)

 “Il n’y a que 3 sortes de personnes: les unes qui servent Dieu, l’ayant trouvé; les autres qui s’emploient à le chercher, ne l’ayant pas trouvé; les autres qui vivent sans le chercher ni l’avoir trouvé. Les premiers sont raisonnables et heureux; les derniers sont fous et malheureux; ceux du milieu sont malheureux et raisonnables.” (Blaise Pascal)

  Une journée nuageuse ne peut rien contre un tempérament radieux. (William Arthur Ward)

  La trace d’un rêve n’est pas moins réelle que celle d’un pas. (Georges Duby)

  L’avenir, c’est ce qui dépasse la main tendue.  (Louis Aragon)

  S’il n’y a pas de solution c’est qu’il n’y a pas de problème. (Jacques Rouxel)

  Il faut avoir beaucoup de patience pour apprendre à être patient. (Stanislaw Jerzy Lec)

  La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe. (Jacques Prévert)

  Une petite flamme de folie, si on savait comme la vie s’en éclaire ! (Henry de Montherlant)

  Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. (Lao-Tseu)

  Le patient use toujours l’impatient. (Paul Morand) 

 Être conscient de la difficulté permet de l’éviter. (Lao-Tseu)

  La fatalité, c’est l’excuse des âmes sans volonté. (Romain Rolland)

  Il n’y a pas de réussite facile ni d’échecs définitifs. (Marcel Proust)

  Les grands embrasements naissent de petites étincelles. (Cardinal de Richelieu)

 Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été. (Albert Camus)

  La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent. (Albert Camus)

  L’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli.   (Proverbe africain)

  Tous les trésors de la terre ne valent pas le bonheur d’être aimé.   (Calderon)

  Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.   (Romain Rolland)

  Ce qui nous manque nous instruit.   (Proverbe allemand)

  Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir.   (Henri Matisse)

  La joie est dans le risque à faire du neuf.    (Marilyn Ferguson) 

  On commence à vieillir quand on finit d’apprendre. (Proverbe japonais)

  Se donner du mal pour les petites choses, c’est parvenir aux grandes, avec le temps.   (Samuel Beckett) 

 On s’étonne trop de ce qu’on voit rarement et pas assez de ce qu’on voit tous les jours.  (Madame de Genlis) 

 Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.  (Henri Michaux) 

  On ne décide pas bien tout seul.  (Daniel Jouve) 

 Choisir, c’est se priver du reste.  (André Gide) 

 De votre ami, dites du bien, de votre ennemi, ne dites rien. (Proverbe anglais) 

 Pensez deux fois avant de parler et vous parlerez deux fois mieux.  (Plutarque)

  Il n’y a point de génie sans un grain de folie.  (Aristote)

 Sa vie, on ne la refait pas, on la poursuit.  (Françoise Chandernagor) 

 Plus on veut, mieux on veut.   (Charles Baudelaire)

 Une chose ne vaut que par l’importance qu’on lui donne.  (André Gide)

 Ce qui n’est point utile à l’essaim, n’est point utile à l’abeille.  (Montesquieu)

 Un problème prévu est un problème en moins.  (Maurice Dantec)

 Les conséquences de ce qu’on ne fait pas sont les plus graves.  (Marcel Mariën)

 Prenez un peu de repos, afin de finir plus vite.  (George Herbert) 

 Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu’on en possède.  (Gustave Flaubert)

  Un bon archer atteint la cible avant même d’avoir tiré.  (Zhao Buzhi)

  On ne jouit bien que de ce qu’on partage.  (Madame de Genlis)

  Les erreurs sont les portes de la découverte.  (James Joyce) 

  L’arbre est deux fois plus utile que les fruits.  (Cicéron)

 Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner. (Napoléon Bonaparte)

 Le seul homme à ne jamais faire d’erreurs est celui qui ne fait rien.  (Theodore Roosevelt) 

 L’enfant n’est pas un vase qu’on emplit, mais un feu qu’on allume.  (Cécile B. Loupan)

 On n’aime que ce qu’on ne possède pas tout entier.  (Marcel Proust) 

 Je travaille à être heureux : c’est le plus beau des métiers.  (Roland de Lassus) 

  Toutes les soifs n’ont pas à être apaisées.  (Stephen King) 

  Si vous ne voulez pas qu’on le sache, mieux vaut encore ne pas le faire  (Proverbe chinois)

  Les crocodiles vivent cent ans ; les roses trois jours. Et pourtant, on offre des roses.  (Michel Chrestien)

  Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre.  (Robert Fitzgerald Kennedy) 

  Le même soleil fait fondre la cire et sécher l’argile  (Clément d’Alexandrie)

Il faut oser d’abord, doser ensuite.   (Karin Viard)

Quand on fait ce qu’on peut, on fait ce qu’on doit.  (Madeleine de Scudéry)

Si élevé que soit l’arbre, ses feuilles tombent toujours à terre.  (Proverbe chinois)

Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence.  (Frédéric Bastiat)

Ce qui noie quelqu’un, ce n’est pas le plongeon, mais le fait de rester sous l’eau. (Paulo Coelho)

Nos désirs sont comme les enfants : plus on leur cède, plus ils deviennent exigeants.  (Proverbe chinois) 

La civilisation crée plus de besoin qu’elle n’en comble.  (Bernard Grasset)

Si vous ne partez pas, vous êtes sûr de ne pas arriver.  (Robert Anthony)

Une mauvaise herbe est une plante dont on n’a pas encore trouvé les vertus. (Ralph Waldo Emerson)

Le soleil ne sait rien de l’ombre.  (Eugène Guillevic)

Personne n’est plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.  (Proverbe australien)

Il faut apprendre partout où c’est possible.   (Vaclav Havel) 

Ne pas pouvoir revenir en arrière est une forme de progression.  (Frédéric Dard)

Tout lemonde a un secret désir d’étonner les autres.  (Rose Tremain) 

La nécessité est la mère de l’invention.  (Platon)  

L’espérance est un risque à courir.  (Georges Bernanos)

 Je préfère un futur imprévisible à un futur imposteur.  (Maurice Schumann)

Lien Permanent pour cet article : https://philippe-auzenet.com/les-citations-qui-me-font-reflechir/